Mbappe dit oui au real de madrid pour un montant de 25 millions par an !
Mbappe dit oui au real de madrid pour un montant de 25 millions par an !

Mbappe dit oui au real de madrid pour un montant de 25 millions par an !

Kylian Mbappe (psg) donne son feu vert pour le réal Madrid !

En Espagne, on dit que Kylian Mbappe est sur le point de conclure le contrat: pour le français, il y aurait une prime salariale entre 60 et 80 millions. Mais le Paris Saint Germain (Psg) à plusieurs possibilité pour renverser la situation.

Il était légitime d’attendre que la double confrontation entre le Psg et le Real Madrid soit jouée. Maintenant qu’elle a été jouée, et qu’elle s’est terminée comme elle l’a été, avec le carnet d’autocollants parisien longtemps dominant, puis soudainement dominé et éliminé, Kylian Mbappé peut décider de ce qu’il fera quand il sera grand. Plus personne à Madrid n’a de doutes : après Monaco et le Psg, il est temps de rejoindre la Casa Blanca.

Les négociations durent depuis des mois et, selon Marca, elles ont abouti à une conclusion. Le directeur du journal madrilène, Juan Ignacio Gallardo, a ouvert le journal hier en affirmant que Mbappé a pris sa décision et qu’il signera la semaine prochaine l’accord avec Madrid, l’annonce officielle étant repoussée à la fin de la saison, avec les chiffres suivants : un salaire de 25 millions net par saison, environ le double de ce qu’il reçoit actuellement, et une prime à la signature qui se situera entre 60 et 80 millions d’euros. A Paris, Leonardo a démenti une information du Parisien selon laquelle le Psg aurait proposé à Kylian une enveloppe de 200 millions, 50 par saison pendant deux ans et 100 à la signature.

Voici d’autres articles susceptibles de vous intéresser !

  1. Le départ de Niklas Suele ? Le Bayern Munich se prononce
  2. Robert Lewandowski mérite une victoire selon Fifa
  3. Les terrains de football ont-il tous les même dimension ?

Pour sauver son image et aller à la Coupe du monde dans son Qatar natal avec ce qui pourrait être le principal protagoniste de l’événement, Al Khelaifi dispose de 30 millions d’euros nets, en plus de l’habituelle grosse somme à la signature. On peut discuter du timing de la décision finale et de la signature qui s’étendra raisonnablement au-delà de la semaine prochaine, mais il semble plus que légitime de penser que Mbappé ira au Qatar en tant que joueur du Real Madrid.

Le voyage espagnol du Psg a offert de nombreux indices sur les différents degrés de séparation de Mbappé avec le Psg. Le regard admiratif de Kylian alors qu’il reconnaissait ce qui sera son nouveau stade. L’ovation inhabituelle et bruyante des supporters madrilènes à la lecture du nom de l’avant-centre adverse.

paris saint germain mbappe kylian

Le match, avec Mbappé, écrasant et inarrêtable, qui a marqué trois buts, un valide et deux annulés pour hors-jeu, tenant à lui seul une équipe sans âme, et rappelons que les fantômes Neymar et Messi gagnent aujourd’hui presque trois fois plus que Mbappé. Et dans les tribunes, la présence de la mère (et ex-mari) de Kylian dans la loge des invités du Real Madrid et non dans celle réservée à l’équipe visiteuse.

Mercredi soir, Fayza Lamari n’est jamais descendue au rez-de-chaussée où se trouvaient les Français, elle est toujours restée dans la zone réservée à Florentino Perez et à ses invités. Accompagnée de l’avocat de la famille, elle a gardé une attitude très discrète et, selon les témoignages, n’a pas été le moins du monde bouleversée par le résultat final du match : des sourires à profusion qui contrastent avec la tension qui régnait en bas, dans le clan Al Khelaifi, et qui s’est traduite par un acte inqualifiable de violence verbale dans le vestiaire de l’ancien tennisman. Pendant qu’Al Khelaifi criait, la mère de Kylian montrait à quelqu’un la scène du Bernabeu par appel vidéo. Qu’il fréquentera, sauf changement majeur, la saison prochaine.

La décision du clan Mbappé

La décision du clan Mbappé semble avoir été prise, et deux aspects peuvent être considérés pour la rendre réversible : une intervention politique désespérée et/ou la promesse d’une révolution sportive. Il a déjà été question de pressions de la part du président français Emmanuel Macron, de la maire de Paris Anne Hidalgo et de la ministre des Sports Roxana Maracineanu. L’adieu de Mbappé est une affaire d’état, et le garçon veut éviter une crise nationale.

Al Khelaifi, hier contesté par les ultras du Psg qui demandent ses adieux, peut promettre à Kylian l’arrivée d’un entraîneur de personnalité comme Zidane, le remplacement de Leonardo, peut-être avec un autre français comme Arsène Wenger, et une révolution en rose, mais c’est plus facile à dire qu’à faire : dans l’Equipe hier ils ont publié une liste noire de joueurs à mettre à la porte, mais ce n’est pas si facile de donner le sac et de trouver des acheteurs à ceux qui ont des contrats en force pharaonique. En commençant par un de Messi et Neymar.

Mbappé a toujours fait savoir que s’il avait décidé de partir, il l’aurait fait cordialement, pas en claquant la porte. Le comportement du PSG, sur le terrain, au marché, en dehors du terrain, dans la politique des entraîneurs (il suffit de penser au licenciement de Tuchel) lui ont donné des millions de raisons de partir sans que personne ne puisse lui reprocher quoi que ce soit.