Comment renforcer son poignet ?

L’utilité d’avoir des poignets muscler ?

La plupart des gens ne se préoccupent pas de leurs poignets jusqu’à ce qu’ils commencent à poser des problèmes. Il devient alors évident qu’il est important d’avoir des poignets forts et souples. Par conséquent, si vous ressentez une douleur ou une gêne au niveau des poignets pendant ou après une séance d’entraînement, vous devez absolument lire cet article. Mais peut-être que vos poignets vont bien et que vous pensez que vous pouvez passer cet article.

Vous avez tort – vous trouverez des conseils utiles pour prévenir les blessures au poignet, ainsi que des exercices pour renforcer vos poignets. Après tout, si vous travaillez avec le haut du corps, tout exercice qui exerce une force sur vos bras exerce également la même force sur vos poignets. Ainsi, des poignets faibles peuvent vous empêcher de faire les exercices que vous souhaitez, pas seulement des exercices comme les appuis sur les mains ou d’autres exercices évidents, mais aussi des pompes ou des exercices aux anneaux de gymnastique. En ce qui concerne les anneaux de gymnastique, vous trouverez également ici des conseils sur la manière de saisir correctement les roues.

D’autres articles pour prévenir des blessures sportives

  1. Comment ne plus avoir mal au dos quand on joue au badminton ?
  2. Comment traiter une hanche qui craque souvent ?

Comment nos poignets fonctionnent ?

D’abord, un peu d’anatomie. Oui, il est important de savoir comment vos poignets sont construits et comment ils fonctionnent. Cela s’applique à toutes les parties de votre corps. Honnêtement, si vous voulez entraîner votre corps, vous devez en savoir plus sur son fonctionnement. De cette façon, il vous sera plus facile de faire tous les exercices correctement. Voyons donc comment le poignet se présente et fonctionne. Tout d’abord, il y a les os, 10 pour être exact.

Deux d’entre eux (le radius et le cubitus) sortent de l’avant-bras, et les huit autres (les os du poignet) sortent de la main. Il existe également des ligaments qui maintiennent les os ensemble et permettent à l’articulation de bouger. Bien sûr, il y a un hic : vos poignets doivent être habitués à la force de votre entraînement. Si vous ne tenez pas compte de cela, vous devez être prêt à vous déchirer un ligament ou à vous casser un os – en d’autres termes, rien d’agréable. C’est la raison pour laquelle il est si important de faire travailler les muscles de votre poignet et de les préparer à un entraînement sérieux.

Exercices pour renforcer le poignet

Vous vous demandez comment renforcer vos poignets ? Voici quelques exemples d’exercices du poignet que vous pouvez essayer.
Mettez vos pieds et vos mains ensemble pour changer. Levez les fesses de façon à ce que vos jambes soient droites.Appuyez vos poignets sur le sol et commencez à déplacer vos mains gauche et droite vers l’avant en même temps, puis passez à la jambe droite et gauche.

Maintenez ce cycle tout le temps dans un mouvement lent et gardez vos muscles sous contrôle à tout moment. C’est un bon exercice car c’est vous qui décidez de la pression que vous exercez sur vos poignets. Vous pouvez donc commencer au niveau où vous vous trouvez et suivre facilement vos progrès. Essayez de faire l’exercice pendant une minute complète.

Bien sûr, cela peut être un peu difficile pour vous au début, donc 10 à 20 secondes peuvent suffire. Après un certain temps, vous serez capable de maintenir cet exercice plus longtemps.

Commencez par un accroupissement profond (mais n’oubliez pas d’être confortable, ne vous fatiguez pas). Placez vos mains sur le sol – la main gauche devant votre jambe droite, la main droite à une longueur de bras de votre jambe droite. Appuyez vos paumes sur le sol et déplacez les deux jambes simultanément vers la droite de sorte que votre jambe gauche atterrisse derrière votre main droite.

Marchez vers la droite plusieurs fois, puis changez de direction. Recommencez cet exercice pendant une minute complète en vous rappelant de faire les deux sens ! Concentrez-vous sur vos poignets et, au bout d’un moment, vous verrez que vous serez en mesure d’exercer une pression de plus en plus forte sur eux.

Et voici une variante de l’exercice ci-dessus : à nouveau, faites un accroupissement profond, mais cette fois-ci, placez vos mains sur le sol à environ 30 centimètres devant vous, les mains exactement entre vos genoux. Appuyez vos paumes contre le sol et déplacez vos jambes dans la direction de vos paumes. Tendez à nouveau vos bras devant vous et répétez l’exercice. Concentrez-vous pour mettre de plus en plus de poids sur vos poignets. Il s’agit d’un bon exercice non seulement pour renforcer vos poignets, mais aussi pour travailler l’équilibre de vos mains.

L’exercice d’anneau et position du corbeau pour renforcer les mollets

Ok. Alors pourquoi tous ces exercices ? Des poignets forts sont nécessaires, entre autres, pour les tractions, surtout lorsqu’on utilise des anneaux de gymnastique. À ce propos, vous devez savoir comment saisir le volant pour éviter de vous blesser le poignet. Il existe trois options : une prise neutre, une fausse prise et une prise sur les anneaux.

Prise neutre : enroulez vos doigts autour des anneaux de gymnastique et bloquez votre prise avec votre pouce enroulé autour de la roue. Descendez sous les anneaux et commencez à vous hisser. Rappelez-vous : la pression doit être exercée juste en dessous des articulations. Ne pliez pas votre poignet pendant l’exercice.

Fausse prise : utilisez-la lorsque vous voulez renforcer vos muscles. Placez les anneaux de gymnastique autour de la partie centrale de votre main. Enroulez vos doigts autour des anneaux et vos pouces autour des jointures. Appuyez sur les anneaux, vos poignets doivent être pliés mais pas à l’intérieur des anneaux. Maintenez votre prise tout au long du mouvement – du bas des anneaux jusqu’au-dessus de la position des anneaux.

Prise sur les anneaux de gymnastique : garder les mains le long du corps, ne pas plier les poignets à l’extérieur ou à l’intérieur des anneaux. Gardez vos poignets aussi droits que possible et appuyez sur les anneaux de gymnastique pour soulever votre corps.
C’est là que les choses commencent à devenir plus intéressantes. Avec des poignets forts et souples, vous pouvez essayer d’excellents exercices comme la position du corbeau.

Asseyez-vous sur vos genoux, formez un losange avec vos mains et étendez-les sur toute la longueur de vos bras, en les posant sur le sol.
Pliez vos coudes et placez vos genoux sur vos mains, juste au-dessus de vos coudes.

Penchez votre tête et vos épaules vers l’avant et commencez à vous balancer d’avant en arrière pour trouver votre équilibre.
Commencez par lever vos orteils, d’abord un pied, puis les deux. De cette façon, vous n’avez pas besoin de lever les pieds et il est plus facile de garder l’équilibre.