Nutrition et Sport

Comment entretenir les kayaks et les canoës

Comment entretenir les kayaks et les canoës

Les canoës ont constitué un moyen de transport efficace et ont permis à des millions de plaisanciers de profiter à peu de frais des eaux de notre pays. Au fil des années, les kayaks et, plus récemment, les paddles ont rejoint la flottille des petites embarcations qui permettent aux amateurs de profiter de leur temps libre pour naviguer sur les mers, les lacs et les rivières de France.

Depuis l’époque des canoës en écorce de bouleau jusqu’aux coques et équipements personnels d’aujourd’hui, le canoë et le kayak ne cessent de gagner en popularité, engendrant de nouveaux matériaux pour les coques, des équipements personnels et des designs, sans oublier les entreprises commerciales qui fabriquent, vendent, équipent, entretiennent et réparent les embarcations.

Protéger son investissement dans un canoë ou un kayak par un entretien régulier permet non seulement de maintenir le bateau en parfait état, mais aussi de créer un environnement sûr pour la personne qui navigue. Ainsi, elle peut avoir l’esprit tranquille, tout en sachant que le bateau peut résister à presque toutes les situations rencontrées en cours de route. Une tempête soudaine ou une collision avec un autre bateau, par exemple.

Il est essentiel de maintenir un canoë ou un kayak en bon état de navigabilité. En raison de leur taille, de leur instabilité inhérente, de leur profil bas et de leur manœuvrabilité limitée. Tout changement des conditions météorologiques, de la mer ou du trafic maritime peut rapidement transformer une sortie de loisir en une situation potentiellement dangereuse pour la vie. Pour rappel, quelle que soit la taille, le type ou la zone d’utilisation de leur embarcation, les conducteurs de kayaks, de canoës et de paddle doivent respecter les mêmes règles que les plaisanciers et satisfaire à des exigences très similaires en matière d’équipement de sécurité.

La variété des coques modernes, en plastique, composite, aluminium ou la coque classique du canoë en bois, offre au pagayeur un large éventail de choix, mais toutes nécessitent un entretien plus ou moins important. En général, tous les bateaux utilisés en eau salée doivent être rincés à l’eau douce après chaque sortie. Le rinçage prévient la corrosion des raccords métalliques et, ce qui est peut-être plus important, élimine les espèces aquatiques nuisibles qui peuvent se fixer à la coque pendant le voyage.

Lire aussi :   Nutrition et bien-être: Le guide complet par Deepak Chopra

Conseils pour l’entretien de vos canoës kayaks

Un entretien régulier en cours de saison permet de maintenir les kayaks et les canoës en parfait état. De plus cela permet de réduire le risque de défaillance de la coque ou de l’équipement et la nécessité de procéder à des réparations coûteuses de la coque ou au remplacement de l’équipement. Les conseils suivants fournissent des lignes directrices générales pour l’entretien des canoës et des kayaks.

  • Les canoës en bois sont beaucoup plus sensibles aux éléments que les coques en aluminium, en plastique ou en matériaux composites. Il est important d’inspecter régulièrement l’état et les joints de la coque, les bancs, les plats-bords, les pointes de proue et de poupe, la quille, les nervures et les sièges. L’utilisation de traitements résistants à l’eau protégera le bois et réduira le risque de pourriture, de moisissure et de mildiou.
  • Les coques en fibre de verre, en kevlar et autres matériaux composites ont généralement une couche extérieure dure de gelcoat. Cela permet de résister aux rayures superficielles, qui peuvent être éliminées par polissage. Pour les réparations plus importantes, un technicien qualifié peut reconstruire entièrement une section de la coque et rendre le travail invisible.
  • L’équipement personnel pour naviguer, y compris le gilet de sauvetage, la combinaison en néoprène et les gants, ainsi que les fermetures éclair utilisées pour fermer l’équipement, ont besoin d’être nettoyés et protégés contre les UV, tout comme le bateau lui-même. L’utilisation d’un spray sans silicone est une bonne solution.

Entretien des canoës kayaks en cours de saison

  • C’est une bonne habitude de rincer les kayaks ou les canoës après chaque utilisation. L’eau salée corrode les raccords et les attaches métalliques des kayaks. Si le kayak a été utilisé pour la dernière fois en eau douce, les bactéries et les polluants en suspension dans l’eau peuvent créer des odeurs désagréables dans le cockpit ou dans les équipements qui y sont attachés. Le rinçage du bateau permet également d’éviter la contamination croisée des micro-organismes d’un plan d’eau à l’autre.
  • Dans le cadre d’un nettoyage régulier, inspectez soigneusement la coque de la proue à la poupe ; resserrez les vis et remplacez ou réparez les élastiques, les écoutilles, les amarres et les câbles effilochés.
  • Pour les kayaks équipés d’un gouvernail ou d’un skeg, inspectez et nettoyez les lignes de commande, les câbles en acier et les sertissages, les pivots et les pédales. Appliquez un lubrifiant en spray sur l’appareil à gouverner et à l’intérieur des boîtiers de câbles pour lubrifier l’intérieur des manchons de guidage.
  • L’application fréquente d’une cire automobile de haute qualité ou d’un produit de protection sur les coques permet d’éviter les dommages causés par les rayons ultraviolets (UV). Veillez à ce que la cire ou le produit choisi soit adapté au type de coque.
  • Protéger du soleil les équipements exposés, notamment les pagaies, les jupes de protection, le matériel en néoprène (combinaison, bottes et gants), les panneaux d’écoutille et les sacs secs. L’application d’un lubrifiant résistant à l’eau sur les fermetures à glissière leur permettra de continuer à fonctionner comme prévu.
  • Retirez les denrées périssables des sacs de jour ou des sacs de sauvetage. Vérifiez l’état et la date de péremption des articles de sécurité (notamment les fusées éclairantes) et réapprovisionnez la trousse de premiers soins et la trousse d’outils d’urgence.
Lire aussi :   Sports d'hiver : deux frères français au sommet des murs de glace, voici l'histoire de Louna et Tristan Ladevant,

Le stockage de votre embarcation

Un entreposage efficace des kayaks et des canoës pendant l’intersaison leur permettra de rester en bon état de fonctionnement durant des années : un endroit protégé, à l’intérieur, est la meilleure chose pour éviter une usure inutile. Une exposition prolongée au froid, aux rayons UV, au vent, à la pluie et aux rongeurs peut causer des dommages importants aux bateaux laissés sans protection pendant de longues périodes.

  • Après la dernière utilisation de la saison, inspectez soigneusement la coque et tous les équipements qui y sont attachés. Reportez-vous au manuel du propriétaire pour connaître les recommandations spécifiques de stockage hors saison.
  • Placez la coque du kayak ou du canoë sur un chevalet et lavez soigneusement la coque et les compartiments intérieurs avec un détergent doux et une brosse à récurer. Pulvérisez de l’eau dans le cockpit et les écoutilles par le dessous, afin de permettre au sable, à la vase, aux mauvaises herbes et à d’autres matières de s’écouler. Si possible, retirez le siège et nettoyez le dessous.
  • N’oubliez pas qu’il est important de retirer les accessoires et l’équipement de la coque pour les stocker hors saison. Une coque vide permet à l’eau de s’écouler plus facilement. Le fait de laisser du matériel attaché à un kayak ou à l’intérieur de celui-ci pendant de longues périodes favorise l’apparition de moisissures. La meilleure approche consiste à poser l’équipement détaché à plat dans un environnement sec, à le laisser sécher à l’air libre, puis à le ranger dans un conteneur jusqu’à la prochaine utilisation.
  • Pour préserver l’élasticité des cordons élastiques des commandes de gouvernail, des lattes des écoutilles et des housses en néoprène, desserrez les sangles de réglage et retirez les housses des écoutilles. Pour permettre à l’air de circuler tout en empêchant les rongeurs d’entrer dans les écoutilles, tendez une moustiquaire en nylon sur l’écoutille et fixez-la à l’aide de gros élastiques.
Lire aussi :   Les sports extrêmes, une pratique à risques

En suivant ces conseils de bon sens, les canoës et les kayaks resteront en parfait état et vous resterez en sécurité et prêt à faire face à toute situation de détresse si elle se présente. Bonne navigation !