Comment fonctionne les prolongations au handball ?
Comment fonctionne les prolongations au handball ?

Comment fonctionne les prolongations au handball ?

La durée des prolongations au Handball

Comme dans la plupart des sports où un match nul peut être obtenu, le handball peut également faire l’objet de prolongations. Il est joué lorsque le résultat n’est pas décidé en faveur de l’une des équipes.

Combien de temps durent les prolongations dans le handball

Les prolongations dans un match de handball durent 10 minutes au total et sont divisées en deux mi-temps de cinq minutes chacune. Il n’y a pas de rupture entre la première et la deuxième moitié, mais les côtés sont intervertis. Si, au cours de la prolongation, aucune des deux équipes n’a pris l’avantage, une nouvelle prolongation est jouée dans les mêmes conditions.

Si la deuxième prolongation se termine également par un match nul, on procède à une séance de tirs au but, qui consiste en une série de 5 tirs. Les tirs au but sont joués jusqu’au résultat, c’est-à-dire jusqu’à ce que l’une des équipes prenne l’avantage et gagne.

Handball prolongation règle jeu.

Les temps entre les mi-temps

Le temps de pause entre les mi-temps est de – 10 minutes.

Les arbitres principaux décident de l’interruption du temps de jeu et de sa reprise. Ils signalent clairement aux chronométreurs quand il faut s’arrêter et quand il faut redémarrer l’horloge/arrêt. Au coup de sifflet de l’arbitre principal, le jeu reprend après l’interruption en question.

D’autres articles intéressants sur des sports

Dans quelle situation le jeu peut s’arrêter ?

– la dictée d’un penalty,
– quand l’arbitre annonce la pénalité,
– une interruption est demandée pour l’équipe,
– une sanction/un renvoi/une disqualification est dictée,
– pendant le coup de sifflet/signal du secrétaire ou du chronométreur.

– le ballon est hors-jeu et les arbitres ne peuvent pas le voir,
– les spectateurs ou autres objets non nécessaires sur le terrain,
– le ballon ou le but est endommagé,
– il y a de l’humidité/de l’eau sur le terrain,
– lorsqu’un joueur est blessé,
– lorsque, par exemple, lors d’un changement de gardien de but ou d’une rentrée de touche, un joueur retarde délibérément une action,
– si nécessaire, la consultation entre les arbitres, entre le chronométreur/secrétaire,
– lorsque, lors d’un penalty obtenu par un joueur d’une des équipes, un autre joueur est également exclu.

Si le temps est allongé en première moitié, il doit être raccourci en seconde moitié.

Les prolongations

Un score non résolu doit être joué. Le temps supplémentaire est de 2 x 5 minutes sans pause et avec changement de côté. Les prolongations doivent commencer après la pause de 5 minutes. S’il n’y a pas de vainqueur en prolongation, une deuxième prolongation de 2 x 5 minutes doit être jouée.

Ce n’est que si la deuxième prolongation ne permet pas de dégager une équipe gagnante que, en règle générale, on procède à des tirs au but – par série de 5 – jusqu’à l’obtention du résultat. La série suivante est prise par cinq joueurs des deux équipes.