Quelle est le salaire d’un joueur de pétanque professionnel

Les fédérations de pétanque sont de plus en plus nombreuses. Après le concours de Nice en 2015, chaque joueur de la triplette gagnante a reçu 1000 €. Les autres triplettes ont reçu un total de 900 euros. La triplette gagnante du Mondial Marseille Pétanque en 2018 a emporté 4500 €.

Ses meilleurs joueurs sont des sportifs de haut niveau qui obtiennent ainsi des parrainages. Par exemple, Dylan Rocher avoue recevoir 4000 à 5000 € d’aides chaque année, ce qui fait grimper ses bénéfices à environ 15 000 à 16 000 € par an.

Tout savoir sur les joueurs de pétanque !

On dit que le tireur a fait un « trou dans la tête » lorsqu’il rate la boule de l’adversaire. Lors de l’impact, sa boule peut aussi partir en arrière, et on dit qu’il a fait du « backspin ». Il est déconseillé de frapper la boule de l’adversaire sans la déplacer, ce qui est appelé « capping ».Quelle est le salaire d’un joueur de pétanque professionnel

pétanque salaire professionnel

Le jeu de pétanque, également connu sous le nom de jeu de boules, est un descendant du jeu de Provence. C’est un jeu coopératif dans lequel les joueurs tentent d’approcher les boules le plus près possible du cochonnet. Il a été créé en Gaule en 1907. Un athlète provençal atteint de nombreux rhumatismes ne peut pratiquer son sport favori. Il choisit un jour pour tracer un cercle et fixe le but à 5-6 mètres. Il commence à jouer ses boules avec des « pieds bronzés » afin de se rapprocher du cochonnet.

À l’issue de l’année 2016, environ 298 000 joueurs étaient recensés dans le onzième sport de France. Les joueurs dans le cadre de la pétanque ont beaucoup évolué ces dernières années, avec une organisation mondiale et de nombreuses fédérations affiliées. De plus, de nouvelles générations sont formées. D’autres, en revanche, commencent à jouer après avoir pris leur retraite.

Quelles sont les qualités requises d’un joueur de pétanque ? Qui sont les meilleurs joueurs de ce jeu ? Quel est le salaire d’un joueur de pétanque ? Si vous vous posez les mêmes questions, vous êtes au bon endroit.

Les règles de jeux de base de la pétanque

Des billes d’acier et un cochonnet sont utilisés dans ce sport de précision. Le cochonnet est une boule d’un diamètre de 3 cm, souvent appelée « but » ou « petit ».

Ce sport se joue officiellement en tête-à-tête ou en équipe. Une équipe peut être composée de deux ou trois joueurs. Bien qu’il puisse être tentant de conserver plus de six boules, il est préférable d’en garder un maximum de six pour éviter de se perdre. Sur le terrain, chaque joueur dispose de deux boules. Le terrain mesure 15 mètres de long et 4 mètres de large.

Comme point de départ pour tous les joueurs, un cercle est tracé sur le sol. L’équipe de départ est tirée au sort, et le cochonnet est placé entre 6 et 10 mètres avant le début du jeu. Le jeu est gagné par l’équipe dont le ballon est le plus proche du but.

Les meilleurs techniques pour gagner à la pétanque

Si le joueur de la deuxième équipe réussit son tir, le joueur de la première équipe doit rejouer. Sinon, les joueurs de l’autre équipe continueront à jouer leur balle jusqu’à ce qu’ils récupèrent le point. Plus une équipe obtient de points, plus ses boules sont proches les unes des autres. Il est essentiel d’avoir une connaissance approfondie du terrain afin d’élaborer un plan efficace. Il peut reconnaître les trous et les pentes afin que vous puissiez choisir les bonnes méthodes et les bonnes balles pour gagner. Par conséquent, faites de la place au stratège de l’équipe !

Il utilise trois techniques de base pour marquer des points. Le but de la roulette est de faire rouler la balle vers le but (position accroupie). Le pointeur lance la balle haut à mi-course, ce qui la fait tomber et conclure son voyage en roulant doucement dans le but (position debout, avec des obstacles). Le reach ou sinker est la dernière option. Le ballon est lancé très haut afin d’atterrir le plus près possible du but.

Si vous êtes un pointeur, vous devez savoir que les balles striées sont préférées par la majorité des gens. Ils aiment les balles lourdes pour le tir et les balles légères pour tout le reste. Les boules ayant un diamètre plus petit sont plus couramment utilisées. Cela laisse peu de place à l’autre tireur pour viser.

La précision folle des tireur

Qu’entendez-vous exactement par « précision » ? Le rôle de ce joueur est d’empêcher l’équipe adverse de marquer des points, il doit donc être précis pour réussir. Cette qualité nécessite une extrême précision et beaucoup d’entraînement (le tir du poignet par exemple). Le bon geste allie souplesse du bras et force du tir, ce qui permet d’utiliser des ballons beaucoup plus légers.

Les méthodes du tireur nécessitent également de la précision. Son tir « au fer » fait entrer sa boule en collision avec celle de l’adversaire. De l’autre côté, avec son tir « rafle », il tire à ras du sol de façon à ce que sa balle soit devant celle de l’adversaire. Par conséquent, il utilise des balles qui absorbent les chocs. Souple et de grand diamètre, c’est l’idéal. Ces balles sont idéales pour les cadres car elles sont souples et de grand diamètre, ce qui limite les rebonds à l’impact.

La balle de ce joueur n’est pas censée aider l’équipe à marquer des points. Cependant, si sa balle remplace immédiatement la balle cible, il est considéré comme ayant réalisé un cadre et reçoit 1 point. Il obtient également des points si sa balle franchit la balle cible dans un rayon d’un mètre juste devant elle. On dit qu’il a créé un palet.

Les capacités du joueur de milieux à la pétanque

Parce que cet athlète peut tirer et pointer, on parle de polyvalence. Cette compétence lui permet de passer d’un match à l’autre en fonction de la suite des événements. La tâche la plus difficile ici est de maintenir l’unité de l’équipe. Ce grand devoir s’accompagne de son lot de défis : la pression est immense.

Cette capacité d’adaptation nécessite un haut niveau de confiance entre coéquipiers ainsi qu’une direction stratégique claire. En effet, si ni le pointeur ni le tireur n’ont le ballon, le milieu prend le relais. Un milieu de terrain tireur ou un milieu de terrain pointeur sont deux options possibles.

« Tout terrain », c’est ainsi qu’il décrit ses ballons. Elles ont une texture semi-tendre. Ils sont de taille et de poids moyens. Elles ont également un nombre limité de stries.