Les secrets pour se muscler le ventre et avoir une taille fine
Les secrets pour se muscler le ventre et avoir une taille fine

Les secrets pour se muscler le ventre et avoir une taille fine

Les secrets pour se muscler le ventre

Si un trouble neurogène a été diagnostiqué chez vous, il est probable que cela ait des conséquences sur votre estomac et vos intestins, les plus courantes étant la constipation, les gaz abdominaux et les ballonnements. La constipation résulte souvent d’habitudes sédentaires, d’une faible consommation de liquides et de la prise de certains médicaments tels que les analgésiques, les diurétiques ou les antidépresseurs. De nombreuses personnes souffrent également d’incontinence fécale, le stress résultant de la peur d’avoir des accidents en public.

Certains problèmes intestinaux nécessitent des médicaments ou d’autres thérapies, comme l’irrigation transanale (TAI), mais il est toujours bon de se renseigner sur notre système digestif et d’en prendre soin. En fait, votre régime alimentaire peut vous aider à prévenir ou à atténuer les complications secondaires telles que la douleur, les infections de la vessie, l’ostéoporose, l’obésité, les escarres et les maladies cardiovasculaires : connaître son corps est un bon point de départ.

1 – Commencer un régime riche en fibre pour maigrir

Les fibres augmentent la masse et le poids du contenu intestinal, ce qui améliore le transit intestinal. En outre, les fibres contribuent à équilibrer le taux de sucre dans le sang, en ralentissant son absorption, en procurant un sentiment de satiété et en améliorant le taux de graisse dans le sang. En bref, les fibres n’apportent que des avantages ! Il convient de noter que la laitue et les concombres ne sont pas la solution optimale ; il vaut mieux choisir le chou-fleur, le brocoli, les haricots et les pois.

N’oubliez pas, cependant, d’augmenter progressivement votre consommation de fibres. Un effet secondaire pourrait être une augmentation temporaire des gaz et des ballonnements avant que l’estomac ne s’y habitue. En outre, les fibres pourraient être à l’origine de la constipation dans le cas d’affections liées à une lésion de la moelle épinière. Dans ce cas, vous devez réduire votre consommation et consulter votre médecin.

abdos exercice abdominaux V

2 – Boire beaucoup d’eau pour maigrir

Prenez 1,5 à 2 litres d’eau ou d’autres liquides par jour. Si vous êtes déshydraté et que vous ne buvez pas suffisamment, votre corps compensera cette absence en prélevant des liquides dans les intestins et en les utilisant pour d’autres fonctions corporelles, ce qui entraînera des selles plus sèches et plus dures. Une hydratation abondante est encore plus importante si votre régime alimentaire est riche en fibres. Le café, les boissons gazeuses et l’alcool ne sont pas recommandés pour l’hydratation, car ils ont un effet légèrement diurétique, ce qui conduit à l’inverse, c’est-à-dire à la déshydratation du corps.

D’autres articles susceptibles de vous intéresser

  1. Comment avoir un ventre plat et des abdos ?
  2. Comment avoir une taille fine et gainer pour l’été ?
  3. Comment prendre soin de mes poignets ?

3 – Evitez les aliments difficile à digérer

Évitez les glucides transformés, tels que le pain blanc, les pâtes, le riz blanc et les sucreries cuites au four. Ces types d’aliments sont pauvres en fibres et peuvent contribuer à la constipation.

4 – Mangez de « bonnes » graisses

Toutes les graisses ne se valent pas : choisissez les « bonnes » graisses, comme l’huile végétale ou celles que l’on trouve dans certains poissons, qui aident à lubrifier les intestins et à rendre les selles plus molles. N’oubliez pas, cependant, que d’autres types de graisses (comme celles que l’on trouve dans le beurre) ne présentent pas cet avantage.

5 – Les probiotiques aident votre intestin

Votre intestin a besoin de milliards de lactobacilles pour fonctionner, car ces organismes petits mais puissants sont chargés de fermenter et d’assimiler les aliments. Aidez votre corps à absorber ces bactéries en incluant dans votre alimentation de l’ail, de l’oignon, du yaourt blanc et divers aliments probiotiques.

6 – Le magnésium, peut réellement vous aidez

Le magnésium a un léger effet laxatif. Vous pouvez trouver ce minéral dans l’avoine et le son de blé, les graines de tournesol et de sésame, les haricots noirs et le quinoa.

muscler-ventre-taille-fine

7 – Mangez souvent, mais en petite quantité

Lorsque vous avez des problèmes d’estomac, il est important de laisser vos intestins travailler à un rythme sain pour faciliter la digestion. Mangez de petites portions de nourriture à intervalles réguliers : petit-déjeuner, déjeuner et dîner avec une ou deux petites collations entre les repas. Il est également important de savourer les aliments au bon rythme : une mastication lente favorise la digestion et l’absorption des nutriments.

8 – Faire de l’exercice

L’activité physique incite un intestin lent à travailler plus rapidement car elle favorise le péristaltisme, le mouvement ondulatoire involontaire des contractions musculaires qui font avancer les aliments le long du tube digestif. Dans le cas d’une lésion de la moelle épinière, le conseil est de consulter votre médecin pour évaluer le type d’exercice qui vous convient le mieux.